Guides pratiques

Comment marche une plastifieuse ?

Le processus de plastification permet de conserver l’état de vos documents importants. Consistant à couvrir les différentes paperasses avec un film plastique, ce procédé évitera le froissement ou l’usure de vos supports. Pour l’opération, il faudra vous équiper d’une plastifieuse. Comme plusieurs modèles existent sur le marché, il s’avère essentiel de comprendre comment marche une plastifieuse avant d’en acheter.

Quels sont les différents types de machines à plastifier ?

Sur le marché, il existe actuellement plusieurs modèles d’appareil pour plastifier les documents. Ceci étant dit, les plastifieuses à chaud et à froid sont les plus utilisées en raison de leur simplicité d’utilisation. Pour davantage de conseils, consultez notre article portant sur le choix entre la plastification à chaud ou à froid.

La plastifieuse à chaud

Aussi appelée laminateur à chaud, la plastifieuse à chaud est probablement le modèle que nous connaissons le mieux. En effet, il s’agit de la machine la plus courante et aussi la plus traditionnelle, mais pas seulement. Le procédé de plastification à chaud, ou encapsulage, s’avère être particulièrement durable et efficace. D’ailleurs, il est surtout utilisé dans les bureaux.

Si vous souhaitez protéger des documents importants souvent manipulés, qui risquent d’éventuelles détériorations, c’est la solution à privilégier. Les cartes d’identité, les menus de restaurant ou les affiches font partie de cette catégorie. Pouvant être souple, semi-rigide ou rigide, la plastification à chaud permet aussi de jouer sur les finitions (satinées, mates ou brillantes). Son seul inconvénient : la température de la machine peut aller jusqu’à 100 °C. Ainsi, le processus peut endommager les documents ou les couleurs d’impression.

Pour info, une plastifieuse à chaud existe en deux types de formats :

  • la plastifieuse de poche en petit format (A4 et A5) pour un usage domestique ;

  • la plastifieuse à grand film pour les documents grand format (A3) pour un usage professionnel.

Dans les deux cas, le fonctionnement de l’appareil reste le même. Vous souhaitez connaître les avantages de cette protection ? Découvrez pourquoi plastifier des documents. Pour savoir si vous devez investir dans une plastifieuse format A4 ou une plastifieuse A3, il faut réfléchir aux formats de documents que vous utilisez au quotidien. La meilleure plastifieuse est celle qui saura s’adapter à votre activité professionnelle.

La plastifieuse à froid

La plastification à froid est plus indiquée pour les documents délicats à réchauffer : photos ou impressions à jet d’encre. D’ailleurs, elle permet d’obtenir de meilleurs résultats puisque les couleurs ne s’estompent pas après la lamination. Utilisant des pochettes anti-UV pour la couverture, le procédé s’avère idéal pour les supports extérieurs : pancartes, panneaux d’information ou signalétique.

Notons par ailleurs que cette machine est plus abordable qu’un appareil à chaud. De plus, elle propose une vitesse de plastification plus rapide vu l’absence du temps de chauffage.

Comment marche une plastifieuse à chaud ?

En principe, cet appareil sert à sceller les bords d’une pochette plastifieuse, appelée aussi feuille pour plastifieuse,  en les chauffant. Pour l’utiliser, il suffit de l’allumer et d’attendre qu’elle chauffe. Placez ensuite le papier ou les documents dans les pochettes à plastification. Un témoin indique habituellement que l’équipement est prêt. Ainsi, une fois la machine chaude, vous devrez insérer l’objet entre les rouleaux. Ces derniers vont alors tirer la feuille et passer la chaleur sur toute la surface. Alors, les bords se collent, scellant ainsi le document à l’intérieur.

Sachez que la pochette à plastifier est composée d’un côté avec une résine adhésive et d’une face avec une couche de polyester. Lorsque les deux côtés chauffés entrent en contact, la résine fond. Ainsi, elle va créer une surface dure qui se lie à la couche de polyester. Grâce à son fonctionnement, l’encapsulage à chaud se révèle idéal pour recouvrir les supports extérieurs et ainsi les protéger des manipulations répétées et des intempéries (pluie, gel et humidité).

Important

L’épaisseur de plastification du document à laminer reste primordiale. En effet, les plastifieuses les plus performantes sont capables de relier des supports rigides et épais. Par contre, certains modèles sont uniquement destinés à plastifier les feuilles de papier. Dans ce cas, il convient de tenir compte de l’épaisseur des documents à travailler au moment de l’achat. Pour plus de conseils, consultez nos pages portant sur comment plastifier une feuille ou comment plastifier des petites cartes.

Quelle épaisseur de feuille pour plastifieuse à chaud ?

Pour commencer, il faut savoir que les pochettes à plastifier sont produites avec des épaisseurs standards, exprimées en microns. Le choix des dimensions à privilégier dépend du résultat recherché :

  • 60 microns par face : couverture très souple ;

  • 75 à 80 microns : plastification souple ;

  • 100 microns : protection semi-souple ;

  • 125 microns : lamination semi-rigide ;

  • 175 microns : plastification rigide ;

  • 250 microns : couverture très rigide.

Quand la colle est en place, pensez à découper les bords de la pochette pour retirer les imperfections. Afin que le document plastifié soit parfaitement scellé et étanche, il faudra laisser une marge de 2 mm. Après l’opération, les pochettes plastiques devront être stockées dans un contenant adapté, par exemple un Rolodex pour les cartes. Pour les petits documents, privilégiez nos porte-cartes de visite.

Comment marche une plastifieuse à froid ?

Pour une lamination à froid, la plastification est engendrée par le poids plutôt que par la chaleur. Dans ce cas, l’appareil applique une pression sur la pochette plastifieuse afin de coller les bords. Pour mener à bien le processus, il faudra mettre en marche la machine puis insérez la pochette de plastification contenant le document. La pression provient d’un ensemble de rouleaux qui compresse lentement la pochette. De ce fait, les documents laminés sont dépourvus de bulles d’air et de défauts.

La pochette est généralement constituée de deux feuilles de film en plastique. C’est d’ailleurs ce qui rend la plastification à froid idéale pour les documents volumineux comme les banderoles. Les films employés étant également résistants aux rayons UV et à l’humidité, le procédé garantit une meilleure tenue en extérieur. Par ailleurs, il est possible d’obtenir une variété de finitions en fonction de vos besoins : brillant, antireflet ou encore anti-graffiti.

Selon de nombreux utilisateurs, la plastifieuse à froid offre un résultat de qualité notamment pour les entreprises. Tout d’abord, elle est simple d’utilisation et moins chère. De plus, le document protégé présente un meilleur aspect et des couleurs n’étant pas dénaturées.

Par ailleurs, nous pouvons vous proposer divers matériels pouvant servir dans vos bureaux. Citons entre autres le fax, l’étiqueteuse, le destructeur de papier ou encore les rouleaux papier pour terminal de paiement. Pour la reliure, nous fournissons également différents modèles de machine à relier et d’accessoires de reliure plastique.