Guides pratiques

Choisir l’épaisseur de plastification pour ses pochettes

La plastification de documents permet de protéger un papier et de le rendre inaltérable. C’est d’ailleurs un avantage majeur. Cette option est aussi un excellent moyen pour mettre en valeur un papier. Pour un résultat optimal, il faut le mettre dans une pochette plastifieuse de qualité et utiliser une plastifieuse adaptée. Quelle épaisseur de plastification choisir ?

Comment choisir l’épaisseur de plastification ?

Il est essentiel de choisir avec soin l’épaisseur de plastification. Quelle que soit la marque, il existe dans le commerce plusieurs versions : de 60 jusqu’à 250 microns par face.

Finition très souple

Pour obtenir un document plastifié souple, optez pour une pochette de 60 ou 75 microns. Cette solution est à privilégier pour protéger les documents peu manipulés comme un diplôme, un faire-part, une photo et bien d’autres encore. La plastification à chaud permet d’ailleurs de protéger le document contre la poussière, l’humidité et les salissures. Il est aussi possible de réaliser une pliure manuelle.

Finition souple

Pour plastifier des documents avec une finition souple, il est conseillé de sélectionner une feuille de 80 microns par face. Cela équivaut à 160 microns. Grâce à cette finition, il est plus facile de plier et de rouler le document en fonction de ses besoins. L’avantage ? Il est possible d’opter pour une plastification à chaud ou à froid. Néanmoins, avec la plastification à froid, la durée de vie est limitée.

Finition semi-souple

Les pochettes à plastifier de 100 microns offrent une finition semi-souple. Les 2 faces donnent au total 200 microns. Cette épaisseur est adaptée aux documents que vous ne souhaitez pas abîmer ou froisser comme les fiches ou les menus. En somme, c’est la meilleure alternative pour assurer la protection des documents à afficher ou à manipuler occasionnellement.

Finition semi-rigide

Le format standard est de 125 microns. C’est aussi le modèle le plus utilisé. Il permet de plastifier un document semi-rigide et d’obtenir une épaisseur de 250 microns. La plastification à chaud semi-rigide procure une protection élevée. Pour plier le document, il faut se munir d’une raineuse.

Finition rigide

Avec une face de 175 ou 250 microns, vous pouvez créer une plastification très épaisse qui ne peut pas être pliée. Même si les coûts sont plus importants, les méthodes de plastification protègent le document d’une manière optimale. Dans le cadre d’une utilisation intensive (comme les badges ou la carte de visite), il est conseillé de vous tourner vers une finition rigide.

Quels sont les différents types de pochettes ?

Les fabricants proposent différents types de rouleaux en plastiques avec des finitions très variées :

  • brillantes : ces pochettes plastiques & dossiers sont à privilégier pour valoriser des documents, car l’aspect brillant permet de rehausser la couleur et de mettre en avant les contrastes ;
  • mates et antireflet : ces modèles servent à atténuer le reflet de la lumière. Ils sont principalement recommandés dans le cadre d’un usage à l’extérieur ;
  • adhésives : la pochette est dotée d’une colle adhésive que l’on peut appliquer directement sur une surface (mur, vitre, etc.) ;
  • perforées : ces produits sont équipés de 8 trous. Ils peuvent donc être rangés dans un classeur bureautique classique ou reliés à l’aide d’une machine spécifique pour réaliser une reliure simple ou une reliure plastique.

Comment choisir la dimension d’une feuille de plastification ?

Une pochette, appelées aussi feuille pour plastifieuse prend la forme d’un rectangle. Au milieu, il y a une soudure qui permet d’associer les deux faces lorsque la feuille est pliée. Dans ce cas, elle est ouverte sur les trois côtés. Nous proposons des tailles très diversifiées. Vous pouvez donc acheter une dimension en accord avec vos besoins. Toutefois, il est aussi possible de créer un format sur mesure. Pour cela, il suffit de découper les pochettes de plastification. En tout cas, peu importe les types de produits à acquérir, il est préférable de toujours miser sur la qualité pour avoir des documents durables et résistants dans le temps.

Quelle machine à plastifier utiliser ?

Le choix de l’épaisseur de la feuille va dépendre de la finition du document plastifié, mais aussi de la machine à employer. En règle générale, une plastifieuse d’entrée de gamme ne peut recevoir une feuille d’une épaisseur supérieure à 100 micros par face. Une machine professionnelle par contre peut supporter même les pochettes de plastification les plus épaisses. Il faudrait aussi prendre en compte la vitesse de plastification au moment de l’achat, car cela aura un impact sur la capacité du dispositif.

Par ailleurs, les températures doivent être adaptées à l’épaisseur de la pochette :

  • 90 à 110° pour une feuille de 100 microns ;
  • 110 à 120° pour une feuille de 125 microns ;
  • 120 à 140° pour une feuille de 175 microns ;
  • et 130 à 150° pour une feuille de 250 microns.

Enfin, la capacité est un paramètre important pour que l’appareil puisse fonctionner correctement. En effet, une plastifieuse A4 est adaptée aux documents petit format jusqu’aux documents A4, c’est-à-dire 228 x 303 mm. En revanche, les appareils A3 sont compatibles avec les pochettes utilisées de taille A3 maximum ou 303 x 426 mm. Enfin, les machines de plastification A2 acceptent les feuilles grands formats jusqu’au A2 ou 426 x 600 mm.

Pour trouver les meilleures plastifieuses, contactez notre service client. Nous sommes des experts dans la vente de fournitures et outils de bureau écologiques : rouleau papier pour terminal de paiementmachine à relierporte-carte de visitedestructeur de papierfaxRolodexétiqueteuse et bien d’autres encore. Fort de nos nombreuses années d’expérience, nous sommes en mesure de vous orienter vers le modèle qui correspond le mieux à vos attentes.

D’autres thèmes sur la plastification peuvent aussi vous intéresser :