Meubles de bureau : conseils pour un montage réussi
Idées pour vos bureaux

Meubles de bureau : conseils pour un montage réussi

Tout le monde ne naît pas bricoleur. Mais si vous avez réussi à monter quelques meubles chez vous, il ne sera pas plus difficile de vous occuper du mobilier de votre entreprise. Quoique… Monter 6 chaises de bureau par exemple est plutôt simple, en théorie. Mais lorsqu’il faut s’attaquer à la salle de conférence, c’est une autre histoire.

Les instructions, notamment les illustrations, pour assembler le mobilier ne sont pas toujours très claires. Certaines personnes pensent même que les images peuvent être parfois déroutantes et rendre la tâche plus compliquée. On peut ainsi se retrouver à mettre le dossier de la chaise dans le mauvais sens. Résultat : on recommence à zéro.

Décider de monter soi-même le mobilier du bureau n’est pas aussi facile que de monter l’étagère de votre salon. Plus il y a de pièces, plus vous aurez du mal à obtenir le produit fini. Voici quelques règles à suivre pour vous en sortir facilement.

Astuces pour monter facilement vos meubles de bureau

Règle n° 1 : Prenez une photo

Ne vous appuyez pas seulement sur les instructions données avec le mobilier. Chez le fournisseur, prenez une photo de la chaise ou du bureau exposés, sous plusieurs angles. Cela vous donnera une bonne vision de la marche à suivre.

Règle n° 2 : Mettez en place une ligne d’assemblage

Si vous avez plusieurs éléments identiques, regroupez-les et montez-les dans la foulée : toutes les assises ensemble, tous les accoudoirs ensemble, etc. Vous accélérerez le rythme et vous améliorerez au fur et à mesure.

Il n’y a rien de pire que de tout préparer pour le montage de vos meubles et de découvrir que vous n’avez pas les bonnes pièces. Combien de temps avez-vous perdu à la recherche de l’outil qui d’une certaine manière n’a pas été inclus dans la boîte? Ou pire, cassé cet outil à la première utilisation?

Règle n° 3 : Faites l’inventaire

Une fois la ligne d’assemblage mise en place, vérifiez bien que vous avez toutes les pièces nécessaires au montage de vos meubles. Vis, verrous, pinces, etc. S’il vous en manque, retournez l’article, ou rendez-vous sans tarder chez le quincailler le plus proche pour pallier cet imprévu.

Si vous avez un peu plus d’outils avec vous, c’est même mieux, car il est vite arrivé de casser un boulon ou un tournevis un peu fragile. De plus, les outils fournis avec les pièces ne sont pas toujours de bonne qualité. Alors tant que vous êtes au magasin de bricolage, prenez ce qu’il vous faut.

Dans votre mallette de bricoleur, on doit retrouver une clé Allen de différentes tailles, une perceuse avec embouts de tournevis, un marteau, ainsi que de la colle à bois. Si jamais vous ébréchez le bois lors de la confection du meuble (ça arrive à tout le monde), vous serez content de pouvoir réparer vos dégâts.

Règle n°4 : Étalez les pièces

On est parfois si enthousiaste à l’idée d’avoir du nouveau mobilier pour son bureau (bureaux, armoires, étagères, etc.) que la tentation de se lancer de suite dans l’assemblage est forte. On sait bien qu’il faut compter toutes les pièces à l’ouverture des boîtes, mais surtout ne faites pas l’erreur de tout ouvrir en même temps. Un peu de distraction, et toutes les pièces seront mélangées. À éviter à tout prix.

Même avec ces quelques règles de survie, vous risquez de trouver le montage de vos fournitures de bureau difficile, voire chronophage. Dans ce cas, vous pouvez toujours faire appel à un spécialiste.