Solutions ergonomiques pour les petites souffrances de bureau
Guides pratiques

Solutions ergonomiques pour les petites souffrances de bureau

La majeure partie d’entre nous travaille désormais avec le confort d’un bureau et d’un ordinateur, tout au moins une partie du temps. Confort, c’est cependant vite dit ! Entre les problèmes de dos, les maux de tête ou encore les tendinites causées par l’usage prolongé de la souris, nous souffrons presque tous d’une mauvaise position et d’un manque de mouvement à cause d’un poste de travail mal adapté.

Pour éviter ou tout au moins limiter les dégâts, pensez à équiper vos employés d’un mobilier spécialement prévu pour pallier les souffrances associées au travail de bureau, aussi appelé mobilier ergonomique.

Qu’est-ce que l’ergonomie ?

On définit l’ergonomie par la science qui vise à créer de meilleures conditions de travail pour l’être humain destiné à adopter la même position pendant une période prolongée, que ce soit au bureau ou ailleurs.

Nous faisons le point sur les différents aspects de l’ergonomie à prendre en compte ainsi que sur les accessoires indispensables au confort et à la bonne santé de vos équipes.

Un poste de travail ergonomique

Principal responsable des problèmes de dos et de vue, il est tout à fait possible de limiter les douleurs causées par la position assise que l’on adopte devant l’écran. et entièrement réglable est essentielle. Celui-ci doit à la fois s’ajuster à votre poste de travail, à la forme de votre bureau et à votre activité, mais aussi et surtout à votre morphologie. Vous devez pouvoir régler la hauteur et la tension du dossier, la profondeur de l’assise ainsi que le niveau de soutien lombaire. Vos pieds doivent être fermement posés au sol, aidez-vous d’un si besoin.

Pensez aussi à vous munir d’un repose-poignets,  souvent incorporé au tapis de souris. Ajustez la hauteur et l’angle de l’écran à l’aide d’un pied rotatif, d’un rehausseur ou d’une attache murale.

Les accessoires ergonomiques

Au-delà des essentiels qui constituent un mobilier ergonomique, on trouve aujourd’hui de nombreux accessoires conçus pour améliorer le confort de votre poste de travail. Les sièges assis-genoux et les tabourets ergonomiques sont parfois mieux adaptés à votre activité ou à vos difficultés lombaires. Les bras articulés permettent d’ajuster l’angle et la distance de votre écran afin d’améliorer le confort et la productivité (veillez à le positionner au même niveau ou légèrement au-dessous de votre ligne de vision).

Ne négligez pas l’éclairage, élément clé du confort visuel, surtout si vous avez tendance à travailler tard ou de nuit. Un plafonnier suffit rarement à fournir la lumière nécessaire, et ne comptez pas non plus sur le rétro-éclairage de votre écran. Un éclairage directionnel, sous la forme d’une lampe de bureau, est indispensable. Enfin, si le bureau collaboratif en open-space, présente de nombreux avantages, il a aussi quelques inconvénients, notamment en termes de troubles sonores. Selon votre activité, il peut être avantageux d’investir dans des cloisons acoustiques, voire dans des casques anti-bruit.

Les conséquences économiques de l’ergonomie

La mise en place de locaux à l’ergonomie bien pensée peut avoir un coût, celui-ci pouvant néanmoins être minimisé si l’achat du matériel est fait dès le début de l’installation des postes de travail. Même si l’on décide d’effectuer quelques modifications par la suite, les spécialistes s’accordent pour dire que les frais qui en découlent sont rapidement amortis par le gain de productivité et la diminution de l’absentéisme, sans compter l’amélioration immédiate des conditions d’hygiène et de sécurité au travail et la reconnaissance qu’exprimera inévitablement votre personnel.