Astuces pour Protéger vos Envois
Guides pratiques

Astuces pour Protéger vos Envois

Billes de calage, papier bulle ou même chips de polystyrène. Oui, parfois préparer un colis peut s’avérer folklorique. Oubliez tout cela et tenez-vous-en aux conseils déjà testés et approuvés pour empaqueter vos produits et ainsi vous assurer de leur bonne réception.

Problèmes de confinement

Tout d’abord, choisissez la boîte ou le contenant adéquat. Les produits confinés dans une boîte ou une enveloppe ont besoin d’air pour supporter les mouvements du transport. Donc, laissez un peu d’espace entre le contenant et le produit.

Le but est de créer le colis le plus dense possible dans un espace restreint tout en facilitant l’extraction du produit par le client. Cela vous semble facile ? Détrompez-vous ! Pensez à toutes ces fois où vous vous êtes coupé en essayant d’extraire un jouet de son emballage. Cela ne vous laisse pas un bon souvenir du fabricant, pas vrai ? Alors mettez les produits dans une boite aisément ouvrable par le client tout en étant suffisamment protégés des aléas de la livraison.

Remplissez le vide

Il existe de nombreux matériaux pour remplir le vide laissé dans la boîte, une fois le produit mis en place. Faites le bon choix pour des envois en toute protection.

1. Le papier bulle est un excellent moyen de remplir l’espace. Il permet d’amortir les chocs, il est léger, facilement réutilisable et dispose d’une technologie spécifique d’utilisation, comme l’auto-adhérence, l’antistatisme, etc. Mais il ne s’adapte pas à la forme de la marchandise, donc les produits peuvent se déplacer pendant la livraison. Les professionnels conseillent de tapoter le papier bulle autour du produit, pour une meilleure adhérence. De plus, dès que les bulles explosent, le papier n’est plus d’aucune utilité.

2. Les billes de calage, ou chips de polystyrène, sont légères, remplissent l’espace de manière efficace et protègent bien la marchandise. Elles présentent toutefois des inconvénients : elles donnent un aspect désordonné au colis, sont très électrostatiques, difficiles à réutiliser, à stocker et même à détruire. À savoir, il en existe des antistatiques, au coût un peu plus élevé.

3. Le papier de calage est une bien meilleure alternative aux billes de calage et offre suffisamment de rembourrage pour les petits articles. Choisissez un papier épais qui ne s’abîmera pas facilement. Prenez une feuille, chiffonnez-la et mettez-la dans le colis. C’est plus joli que du papier journal et c’est facilement réutilisable.

Vous devez prendre en considération l’image que renvoie votre colis sur votre entreprise, celui-ci doit en effet être adapté au type de produit que vous envoyez ainsi qu’à la clientèle. Par exemple, utilisez du papier bulle lorsque que la protection de l’article doit être optimale et que le destinataire est un client, la présentation fera soignée. Par contre, si la présentation n’est pas une issue et que l’objet n’est pas fragile, le rembourrage papier fera l’affaire.

Envois délicats

Qu’en est-il des produits extrêmement délicats et fragiles, des documents juridiques importants ou des articles très lourds ? Voici quelques éléments à prendre en compte pour une protection renforcée de vos colis.

1. Objets fragiles. Ajoutez une couche supplémentaire de protection autour du produit, comme du papier bulle. Remplissez l’espace vide avec une autre couche de papier bulle, ou des chips de polystyrène, et n’oubliez pas d’indiquer la fragilité du colis avec un autocollant bien visible à l’extérieur. Si vous envoyez plusieurs petits objets, rembourrez-les bien individuellement puis enveloppez-les tous ensemble afin qu’ils ne se perdent pas dans le rembourrage. Vous pouvez même acheter un kit de protection pour porcelaine et verre, couvrant ainsi toutes les bases.

2. Documents. Les documents importants doivent être intacts à l’arrivée. Utilisez des enveloppes matelassées aux coins renforcés, des enveloppes en carton ou alors des tubes en carton où vous glisserez vos documents. Enfin, pour les documents de valeur, n’oubliez pas l’assurance.

3. Produits très lourds. Des envois lourds, comme des meubles, des œuvres d’art ou des livres, peuvent bouger pendant le transit. Il faut penser à les stabiliser pour ne pas les endommager. À bord du conteneur, remplissez l’espace vide afin de réduire tout mouvement. Protégez vos meubles avec des feuilles d’emballage ou des draps pour minimiser les chocs et les éraflures. Il est également conseillé d’utiliser du ruban d’emballage robuste. Mieux vaut une dépense supplémentaire que des biens totalement abîmés.

Enfin, vous pouvez investir dans des tests pour vérifier les exigences nécessaires à vos envois. Même le plus petit détail peut éviter de détériorer vos produits. Moyennant un peu de temps et d’argent, vous pouvez même demander des tests dans des laboratoires certifiés afin de mettre toutes les chances de votre côté.

En suivant ces simples astuces de professionnels, vos colis sont plus susceptibles d’arriver tels que le client ou partenaire d’affaires le souhaitent.