Acheter intelligent pendant le Black Friday
Guides d’achat

Acheter intelligent pendant le Black Friday

Poussé par les grandes marques américaines, le Black Friday, ce fameux vendredi après Thanksgiving où les commerces font bonne chair en cumulant les remises et les promotions un mois avant Noël, fait peu à peu son apparition en France. Ce qui est avant tout l’occasion idéale pour les magasins de faire du chiffre et de relancer la consommation est aussi une chance de faire de bonnes affaires.

Mais alors que de plus en plus de marques françaises profitent de l’aubaine et proposent des soldes plus alléchantes les unes que les autres, ce qui est vrai pour le consommateur moyen décidé à faire ses achats de Noël à moindre budget est aussi vrai pour les professionnels désireux de remplacer leur équipement ou de faire le plein de fournitures de bureaux.

Reste à se méfier des arnaques et des fausses économies et à ne pas se laisser tenter par des produits dont vous n’avez finalement pas besoin. Et surtout, mieux vaut faire ses recherches à l’avance pour ne pas perdre de temps le jour J. Alors, ce « vendredi noir », qu’est-ce qui est à prendre et qu’est-il préférable de laisser ? Faisons le point.

Notons d’abord que certains produits manquent souvent à l’appel du Black Friday : les magasins de meubles font le gros de leurs promotions pendant l’été, les agences de voyages soldent au mois de janvier, et quant aux produits périssables comme les fleurs ou les chocolats, ils se vendent mieux pendant les périodes de fête. Si c’est le high-tech qui vous intéresse, sachez que là aussi, mieux vaut attendre de profiter de véritables promos sur les produits phare et les nouveaux modèles d’ordinateurs, tablettes ou appareils photos numériques.

Méfiez-vous des produits dont les prix sont d’abord gonflés pour être mieux soldés, des slogans accrocheurs qui peuvent proposer, par exemple, jusqu’à 85% de remise sur les produits indiqués pour attirer le consommateur en magasin où il déchantera vite en découvrant que les promos ne concernent qu’une petite quantité des produits les moins chers.

En revanche, si vous ne cherchez pas une marque spécifique et si avez déjà repéré et étudié les produits qui vous intéressent, c’est peut-être le moment de remplacer à moindre coût votre mobilier de bureau, de faire le plein de papier ou de toner, ou même de produits alimentaires.

Cette tradition empruntée aux États-Unis et devant laquelle les français ne font plus la fine bouche n’est pas toujours une excuse pour cumuler les dépenses inutiles. Bien gérée, c’est bel et bien une occasion de faire quelques économies bien placées avant les fêtes.