Tout ce qu’il faut savoir sur le Black Friday
Guides d’achat

Tout ce qu’il faut savoir sur le Black Friday

Aux États-Unis, le Black Friday reste la période commerciale la plus importante de l’année et des millions d’acheteurs profitent des congés de Thanksgiving pour envahir les magasins et les rues. Depuis 2010, de plus en plus de magasins de France et d’Europe suivent leur exemple et proposent des soldes impressionnantes la dernière semaine de Novembre.

Et les Français apprécient sans retenue cette occasion de profiter de très bonnes affaires, un mois avant les fêtes de fin d’année.

Tout savoir à propos de Black Friday

Les origines de Black Friday

Une journée noire n’a pas toujours été synonyme de bonnes choses – au XIXème siècle, le terme servait notamment à décrire un crash boursier, et parfois même en référence aux congés maladie, plus fréquents que la normale après les célébrations de Thanksgiving. A Philadelphie, ce furent les policiers qui, en 1961, qualifièrent le dernier vendredi de Novembre de « noir » en raison des embouteillages causés par les consommateurs en route vers leurs achats de Noël.

Plus récemment, en France, par respect pour les familles des victimes des attentats du vendredi 13 novembre 2015 le délégué général de la Fédération du E-Commerce et de la Vente à Distance (FEVAD) annonçait que dorénavant, Black Friday (« vendredi noir ») serait renommé par « Jour XXL ».

Dans le monde de la vente, le noir a longtemps fait référence à la couleur du stylo utilisé par les commerçants pour leurs comptes, qui passait du rouge indiquant des comptes déficitaires au noir, synonyme de bénéfices.

Les commerces américains ont finalement adopté le terme Black Friday dans les années soixante-dix pour décrire le vendredi qui suit Thanksgiving et sert de coup d’envoi aux achats de Noël, pendant lequel les magasins deviennent noirs de monde, c’est-à-dire remplis de consommateurs en mal de bonnes affaires.

Acheter intelligent pendant le Black Friday

Si le Black Friday est avant tout l’occasion parfaite pour les magasins de réaliser du chiffre d’affaires et de relancer la consommation, il reste une chance de faire de bonnes affaires. En effet, ces dernières attirent le consommateur moyen décidé à faire ses achats de Noël à moindre budget, mais également les professionnels désireux de remplacer leur équipement ou de faire le plein de fournitures de bureaux. Nous avons réuni quelques conseils pour profiter intelligemment des offres de Black Friday.

Faites vos recherches

N’hésitez pas à réaliser votre étude de marché plusieurs semaines avant Black Friday. Quelques recherches préalables suffiront à éviter les fausses économies et les produits dont vous n’avez finalement pas besoin.

Attention aux arnaques

Méfiez-vous des arnaques. Produits dont les prix sont d’abord gonflés pour être mieux soldés, slogans accrocheurs proposant une forte remise sur les produits indiqués pour attirer le consommateur en magasin alors que les promos ne concernent qu’une petite quantité des produits les moins chers… Nombreuses sont les enseignes qui chercheront à profiter de l’occasion pour escroquer les consommateurs.

Choisir les bons secteurs

Notons par exemple que certains produits manquent souvent à l’appel du Black Friday : les magasins de meubles font le gros de leurs promotions pendant l’été, les agences de voyages soldent au mois de janvier… Quant aux produits périssables comme les fleurs ou les chocolats, ils se vendent mieux pendant les périodes de fête.

Si c’est le high-tech qui vous intéresse, sachez que là aussi, mieux vaut attendre de profiter de véritables promos sur les produits phare et les nouveaux modèles d’ordinateurs, tablettes ou appareils photos numériques.

En France, les meilleures promotions concernent notamment dans les secteurs de l’informatique, du télécom et du numérique, mais aussi des vêtements et du mobilier. Cette année encore, on attend des grandes marques du High-Tech des promotions impressionnantes, sur Internet comme en magasin.

Faites des emplettes

Profitez de Black Friday pour faire le plein de produits de consommation courante. Si vous ne cherchez pas une marque spécifique ou si avez déjà repéré et étudié les produits qui vous intéressent, c’est peut-être le moment de remplacer votre mobilier de bureau à moindre coût, de faire le plein de papier ou de toner, ou même de produits alimentaires.

Les offres du Black Friday

Les sites d’e-commerce et les chaînes de magasins font des efforts gargantuesques en matière de rabais comme de moyens (personnel intérimaire et PLV supplémentaire, entre autres) pour ne pas se faire distancer par les grandes marques. On observe alors des promotions impressionnantes mais aussi des campagnes marketing qui font de leur mieux pour être originales, voire pleines d’humour.

La marque américaine Apple semble, quant à elle, avoir décidé de faire valoir son droit à l’abstention en France – les adeptes devront se rabattre sur les revendeurs de tablettes et téléphonie. En revanche, le géant a choisi de faire don d’une partie du chiffre réalisé le dernier week-end de novembre à l’association RED, qui lutte contre le sida.

Black Friday, cette tradition empruntée aux États-Unis et devant laquelle les français ne font plus la fine bouche n’est pas toujours une excuse pour cumuler les dépenses inutiles. A l’instar d’autres traditions outre-Atlantique telles qu’Halloween, Black Friday est désormais bien ancré dans le calendrier shopping des Français, et il n’y en aura pas pour tout le monde !