Qui participe au Black Friday ?
Dossiers

Qui participe au Black Friday ?

Emprunté aux États-Unis, le phénomène du « vendredi noir » se fait doucement une place de choix au sein du commerce français. « Vendredi », parce qu’il a lieu le lendemain de Thanksgiving, c’est-à-dire le dernier vendredi de Novembre. « Noir », en référence aux foules qu’il génère devant les magasins participant, mais aussi en raison du changement de couleur observé dans les comptes, traditionnellement écrits à la main, du rouge (synonyme de déficit) au noir représentant les comptes redevenus bénéficiaires grâce aux ventes supplémentaires.

S’il représente aujourd’hui une occasion pour les marques d’écouler leurs stocks et une tentative de relancer la consommation qui aurait tendance à se figer en prévision des fêtes, c’est surtout une chance pour les consommateurs de profiter de bonnes affaires un mois avant la période la plus chère de l’année. Cette année verra encore plus de marques françaises proposer des promotions exorbitantes sur toutes sortes de produits pendant une journée.

Les principaux acteurs du « Black Friday » sont surtout les grands magasins – on attend bien sûr des soldes alléchantes chez les géants américains, ambassadeurs du phénomène depuis plusieurs années – mais ils ne sont plus les seuls à surfer la tradition américaine. Alors, cette année, quelle file d’attente rejoindrez-vous pour mieux profiter de cette nouvelle tradition ?

Si c’est l‘électronique et le multimédia qui vous intéressent, sachez que les grandes enseignes prévoient des prix cassés en informatique et en téléphonie. Notez que les clients de la FNAC devront d’abord obtenir une carte d’adhérent pour accéder aux offres Black Friday.

Pour les vêtements et les produits de maison, La Redoute adopte carrément la semaine du « Black Friday », avec des promotions allant jusqu’à 60 % de remise, et Habitat prévoit également de grosses opérations.

Pour ceux qui aiment fouiner parmi des bonnes affaires variées, Auchan et Géant Casino, entre autres enseignes de grande distribution, déploient en magasin ou sur leur page d’accueil toutes sortes de codes promos accessibles uniquement pendant la période du vendredi noir.

A l’instar d’Halloween, la tradition d’outre-Atlantique s’installe lentement mais sûrement en France, et elle ne se limite pas qu’aux grandes marques ou à Internet (même si ce dernier permet d’éviter les magasins noirs de foule). De plus en plus de marques profitent de cette occasion supplémentaire d’écouler leurs stocks en dehors des périodes de soldes traditionnelles, pour le plus grand bonheur des consommateurs.