Les offres du Black Friday les plus folles
Dossiers

Les offres du Black Friday les plus folles

Le Black Friday, ce weekend de soldes folles qui suit la fête nationale américaine de Thanksgiving, tente depuis quelques années une entrée en France, pour le plus grand plaisir des porte-monnaie français. En 2014, 11,7 millions d’acheteurs ont répondu à l’appel du Black Friday, et 29.4 % ont déclaré avoir fait un achat en ligne ou en magasin pendant le vendredi noir ou le weekend suivant.

Les sites internet d’e-commerce et les chaines de magasins font des efforts gargantuesques en matière de rabais comme de moyens (personnel intérimaire et PLV supplémentaire, entre autres) pour ne pas se faire distancer par les grandes marques, et on observe des promotions impressionnantes mais aussi des campagnes marketing qui font de leur mieux pour être originales, voire drôles. Nous en avons sélectionné quelques-unes pour vous :

C’est surtout aux États-Unis, où est née la coutume, qu’on trouve des promos plus bizarres les unes que les autres. Sur le thème du noir, plusieurs refuges animaliers américains ont suivi l’exemple de celui de Philadelphie qui offre, depuis plusieurs années, l’adoption gratuite de tout chien ou chat… noir ! Les dentistes américains, eux, font dans le contraste, avec des remises de près de 50 % sur les blanchiments dentaires pendant la semaine qui suit les célébrations de Thanksgiving.

L’an dernier en France, One Plus avait mis l’accent sur le marketing viral avec des promotions… sans prix fixe ! Le rabais dépendait du nombre de partages obtenus sur les réseaux sociaux, en commençant à 5 % de remise pour 2000 partages et, sur certains produits, pouvant aller jusqu’à 50 % pour 50,000 partages. Reste à voir si le site remettra ça cette année, prouvant ainsi que cette nouvelle idée avait eu le succès escompté.

La marque américaine Apple semble, quant à elle, avoir décidé de faire valoir son droit à l’abstention en France – les adeptes devront se rabattre sur les revendeurs de tablettes et téléphonie – et même les rabais habituellement proposés sur les ventes directes aux États-Unis seront remplacé par des cartes cadeaux. En revanche, le géant a choisi de faire don d’une partie du chiffre réalisé le dernier weekend de novembre à l’association RED, qui lutte contre le sida.

Les entreprises américaines sont prêtes à tout pour attirer le client et écouler leur stock, quitte à sacrifier les marges pour préserver le chiffre d’affaire, et les marques françaises ne font plus la sourde oreille : un mois avant Noël, c’est trop tentant !