Les écoles à travers le monde
Dossiers

Les écoles à travers le monde

Les systèmes éducatifs diffèrent de plusieurs façons à travers le monde et ce même en Europe, que ce soit par rapport à l’âge d’entrée à l’école ou au programme scolaire.

A titre d’exemple, il est facile de noter des diversités sur l’âge d’entrée à l’école, même entre pays Européens. Les enfants au Royaume-Uni sont parmi les plus jeunes d’Europe car l’école est obligatoire pour eux à partir du mois de Septembre qui suit leur 5ème anniversaire. Alors qu’en France, en Allemagne ou au Danemark, les enfants sont scolarisés obligatoirement à partir de 6 ans, tout comme pour les États-Unis et le Canada.

En ce qui concerne le système éducatif, il est aisé de trouver des pays qui ont des pratiques totalement opposées, mais qui pour autant semblent bien fonctionner.

Les écoles coréennes sont parmi les systèmes les plus réussis dans le monde car le pays est désormais alphabétisé à 100%. Cependant, la pression et la concurrence sont telles que chaque élève doit impérativement travailler dur s’il veut s’en sortir ou se démarquer. En Finlande, le système fonctionne de manière totalement contraire. Le gouvernement pense que les enfants apprennent bien plus en dehors de l’école que dans la classe elle-même. C’est la raison pour laquelle les périodes de cours sont relativement courtes. Ils développent des compétences sociales, de la créativité et se créent une identité propre à travers les différentes activités culturelles.

De plus, en Finlande, le système compte aussi sur les bonnes relations professeurs-élèves et le corps enseignant est généralement très hautement considéré. En effet, la filière de l’enseignement est considérée comme prestigieuse.

La technologie utilisée dans certaines écoles à travers le monde, est aussi un point de comparaison important. De nos jours il est impossible de passer à côté des médias sociaux ou des jeux informatiques. Au Kenya, par exemple, on utilise les téléphones mobiles comme moyen d’apprentissage. Ainsi les élèves peuvent apprendre à distance et les professeurs peuvent conserver une trace de ce qui a été fait.

Les repas scolaires diffèrent également d’un endroit à un autre. Ainsi aux États-Unis les plateaux repas des enfants ne sont pas très équilibrés, contenant des nuggets de poulet et des cookies en dessert. Alors qu’en Inde, ce sont des spécialités locales qui leur sont cuisinées : riz blanc et légumes sautés et un dessert sucré fait à partir de semoule.

Enfin, les fournitures scolaires varient beaucoup. En Allemagne, les enfants reçoivent un grand cartable carré de la part de l’école quand ils commencent, et les parents leur donnent un cône rempli de bonbons pour leur premier jour à l’école primaire. Au Maroc, les enfants utilisent de petites ardoises avec de la craie pour écrire, ou encore, des tableaux blancs et des marqueurs. Ils n’utilisent aucun stylo. Au Japon, les filles ont tendance à avoir des cartables rouges et les garçons des cartables bleus. Un grand nombre de leurs fournitures scolaires est également décoré avec des dessins animés ou de personnages de dessins animés. Et en France, les enfants utilisent plusieurs cahiers dans leur première année et commencent déjà à utiliser des agendas ou cahier de texte, dès leur premier jour d’école.