L'art de Noël en entreprise
Dossiers

L'art de Noël en entreprise

Chez nos voisins britanniques, la période de Noël, avec ses néons, ses chants et ses repas gargantuesques, dure tout le mois de Décembre et on assiste même à des soirées de Noël en Novembre ou en Janvier. En France, on est plus frugal – il est exceptionnel de donner le coup d’envoi avant mi-décembre – mais il n’est cependant pas rare que les entreprises profitent de l’esprit du réveillon pour réunir leurs équipes sous le gui et leur offrir un apéritif, une soirée sympa, ou pour organiser un arbre de Noël professionnel pour leurs familles. C’est avant tout un moyen d’améliorer l’ambiance au bureau, et donc de motiver ses employés.

Les organisateurs de ces soirées de Noël – les DRH pour les plus grandes structures ou les secrétaires de direction, les communautés d’entreprise, voire les patrons eux-mêmes dans les PME – font de gros efforts pour donner à l’évènement un côté festif, que ce soit en invitant le fameux papa Noël et sa hotte pleine de cadeaux pour les enfants, en décorant le bureau de guirlandes et en faisant un joli sapin, en changeant les musiques d’attente de la centrale téléphonique ou de la salle d’attente, ou en mettant les petits plats dans les grands pour leurs employés et leur meilleurs clients.

Outre-Manche, un favori de la soirée de Noël d’entreprise est le jeu de Secret Santa, qui consiste à réunir dans un chapeau tous les noms des employés, puis de faire tirer à chacun le nom de celui pour qui il devra acheter un petit cadeau dont le prix maximum est décidé à l’avance. Le jour J, chacun a ainsi droit à un petit présent – en rapport avec le bureau ou non – et pourra tenter de deviner qui l’a choisi. On peut ainsi avoir le plaisir de recevoir, de la part de quelqu’un qu’on connait à peine, un coupe-papier, un paquet de bon café, ou un joli calendrier ou agenda entre autres.

Les employés français ont moins tendance à s’offrir des cadeaux entre eux, mais il n’est pas inhabituel de voir augmenter considérablement la consommation de confiseries au bureau. De la traditionnelle papillote à la grande boite de Lindt, en passant par les éternels marrons glacés, les fêtes représentent l’excuse idéale pour oublier le régime et partager son péché mignon avec les collègues.

Si chaque pays observe des traditions différentes en période de fête, les fêtes de fin d’années restent en Angleterre comme en France l’un des temps forts du calendrier commercial et une période joyeuse au travail, agrémentée de chants de Noël et de guirlandes multicolores.