ISO 14001 : tout comprendre à la norme ISO 14001
Dossiers

ISO 14001 : tout comprendre à la norme ISO 14001

Norme ISO 14001 : mettre en place un management environnemental efficace dans l’entreprise

Les activités des entreprises peuvent impacter l’environnement de différentes manières, qu’il s’agisse de la ligne de production, de la gestion des déchets ou de la consommation énergétique au sein des locaux. Il est possible de prévenir (et de limiter) ces impacts en mettant en place un système de management environnemental. Cela, en s’appuyant sur les exigences de la norme ISO 14001. Alors que les clients et les consommateurs sont de plus en plus attirés par les organisations qui prennent des engagements en faveur de la protection de la planète, la certification ISO 14001 est l’occasion de montrer un visage d’acteur écoresponsable. Voyons en détail de quoi il s’agit, exemples à l’appui.

Norme ISO 14001 : définition

ISO 14001 est une norme internationale qui définit les critères auxquels doit répondre un système de management environnemental efficace. Elle établit un certain nombre d’exigences que les entreprises peuvent appliquer pour améliorer de manière continue leur performance environnementale de l’entreprise par la maîtrise des impacts de leurs activités sur leur environnement, par exemple en favorisant une utilisation rationnelle des ressources et une gestion optimale des déchets.

La norme ISO 14001 est une norme d’application volontaire par toutes les organisations, indépendamment du secteur d’activité. Elle donne lieu à une certification par un organisme agréé et pour une durée déterminée: la certification ISO 14001 visant à démontrer le chemin emprunté par l’entreprise dans le sens d’une prise en compte des enjeux environnementaux, ce qui lui permet de gagner la confiance des parties prenantes et lui confère un avantage concurrentiel certain.

La série des normes 14000, dont fait partie ISO 14001, est dédiée au management environnemental sous tous ses aspects. Elle a été élaborée par le comité technique ISO/TC 207 (plus d’informations sur ce lien). Les normes suivantes se focalisent sur des approches spécifiques de la mise en place et du suivi d’un système de management efficace : communication, audits, étiquetage, etc.

Le management environnemental et les exigences de la norme ISO 14001

La définition d’ISO 14001 fait la part belle à une notion complexe : le management environnemental. Un système de ce type vise à aider les entreprises à identifier les processus et les activités qui ont un impact notable sur l’environnement, puis à apprendre à maîtriser cet impact dans une perspective holistique (globale) en mobilisant l’ensemble des services et des collaborateurs. En somme, ce système a pour ambition de concilier le respect de l’environnement avec les impératifs de l’entreprise en termes de fonctionnement et d’objectifs stratégiques.

Pour ce faire, un système de management environnemental doit respecter un certain nombre d’exigences définies par la norme ISO 14001. Ces exigences sont les mêmes quelle que soit l’activité, de façon à permettre à toutes les organisations de se conformer à cette norme, indépendamment de leur maîtrise initiale des questions relatives à l’impact environnemental de leur activité.

La norme repose sur le principe de la roue de Deming (Planifier/Réaliser/Vérifier/Agir), qui est la recherche de l’ amélioration continue.

Les exigences de la norme concernent, entre autres :

  • L’état des lieux des processus et des activités de l’entreprise et leur impact sur l’environnement ;
  • La mise en place d’une politique environnementale, qui définit les objectifs de l’entreprise
  • La planification qui cadre le plan d’action de l’entreprise pour satisfaire sa politique environnementale
  • La mise en œuvre des actions planifiées
  • Les contrôles et actions correctives permettant de mesurer la réalisation des actions et le bon fonctionnement du système de management environnemental
  • La revue de direction qui vérifie l’efficacité de la politique environnementale et la conformité des actions planifiées à la législation, aux réglementations applicables et à la norme ISO 14001

Les avantages de la certification ISO 14001

L’obtention d’une certification ISO 14001 permet à une entreprise de montrer qu’elle s’est engagée dans une démarche d’amélioration de sa performance environnementale. Elle contribue ainsi aussi à :

  • Atteindre des objectifs stratégiques tout en tenant compte des questions environnementales ;
  • Réduire les coûts des processus et des consommations énergétiques et, ce faisant, bénéficier d’un avantage concurrentiel ;
  • Renforcer l’implication et l’engagement des parties prenantes ;
  • Donner une image écoresponsable de l’entreprise aux yeux des partenaires, des clients et des consommateurs.

La certification ISO 14001 est remise par un organisme accrédité par le Cofrac (Comité français d’accréditation) qui atteste la conformité du système de management environnemental de l’entreprise avec les exigences de la norme. L’organisme réalise un audit chaque année au sein de l’entreprise, et s’attache à contrôler la conformité aux réglementations en vigueur, à la politique environnementale, à la norme ISO 14001 et l’amélioration des performances environnementales apportées dans le temps.

Exemples concrets de points pouvant faire l’objet d’une amélioration de la performance environnementale

L’application concrète de la norme ISO 14001 peut prendre de très nombreuses formes, et embrasser une grande variété de processus et d’activités. Voici quelques exemples de points qu’une entreprise peut améliorer pour se mettre en conformité avec l’ISO 14001 :

  • Le traitement des déchets, notamment par la mise en place d’un système de tri sélectif au sein des locaux et par la valorisation de certains déchets (comme les consommables informatiques).
  • La gestion de l’énergie en interne, grâce à des gestes très simples comme l’adoption d’ampoules basse consommation dans les locaux.
  • La réduction de la consommation de papier, en mettant en place des limites strictes aux impressions et aux copies.
  • L’achat de fournitures écologiques, par exemple à travers le choix d’un papier recyclé ou écoresponsable.

Ce sont là des exemples de « petits » gestes à réaliser dans le cadre d’un système de management environnemental efficace, mais des gestes néanmoins essentiels. Le but n’étant pas forcément d’obtenir une certification ISO 14001, mais de tendre vers une organisation qui respecte l’environnement… et qui bénéficie des nombreux avantages afférents.