6 raisons pour lesquelles le fait d'être joueur fait de vous un meilleur collègue de travail
Dossiers

6 raisons pour lesquelles le fait d'être joueur fait de vous un meilleur collègue de travail

Dans The Gap : The Science of What Separates Us from Other Animals, le professeur de psychologie Thomas Suddendorf explore la question qui fait débat chez les philosophes depuis des milliers d’années : qu’est-ce qui sépare les humains des autres espèces qui existent aujourd’hui, sans parler des millions d’années de vie sur cette planète ?

Bien sûr, il examine des traits comme la parole, l’agriculture, les outils et la collaboration, mais note que « si vous placez la barre très bas, on peut conclure que les perroquets peuvent parler, que les fourmis font de l’agriculture, que les corbeaux fabriquent des outils et que les abeilles coopèrent à grande échelle ».

Même s’il est vrai que nous excellons dans la plupart des choses que les autres animaux savent faire, Suddendorf suggère qu’il y a deux caractéristiques majeures qui nous distinguent vraiment : « notre capacité d’imaginer et de réfléchir sur différentes situations, et notre désir profond de relier nos esprits de scénarisation ».

C’est là que le jeu entre en scène. Alors que beaucoup d’animaux utilisent le jeu pour créer des liens sociaux (imaginez deux chiots en train de se bagarrer), les humains utilisent le jeu comme un moyen d’éveiller l’imagination en nous-mêmes et chez les autres afin de grandir, d’apprendre et d’affecter le monde qui nous entoure.

Les arguments en faveur du jeu

Le jeu est peut-être notre premier acte conscient et fait partie intégrante de ce que signifie être humain. Dès qu’un bébé sourit, sa mère joue avec lui ou fait des bruits rigolos pour le faire rire. C’est avec ce premier cri de joie qu’une vie de jeu commence. De la petite enfance à la fin de l’adolescence, la société accorde la priorité aux jouets, aux activités et au temps non structuré avec la famille et les amis pour jouer, construire, créer et faire semblant.

Mais une fois qu’on entre dans le monde du travail, le jeu semble moins important car il devient plus difficile de se distraire quand on a des responsabilités au quotidien. Cependant, le jeu est aussi important pour les adultes que pour les enfants, surtout lorsqu’il s’agit d’être un bon collègue de travail. En voici les six principales raisons :

1. Le jeu vous rend plus positif

" width=

D’après le Dr. Stuart Brown, « les adultes privés de jeu sont souvent rigides, sans humour, inflexibles et fermés lorsqu’il s’agit d’essayer de nouvelles options ». On peut alors supposer que les adultes joueurs sont plus susceptibles de s’adapter et d’aborder les situations avec un bon état d’esprit et un esprit ouvert.

2. Jouer améliore la mémoire

" width=

Dans les Annals of the Brazilian Academy of Sciences, la neuroscientifique pionnière Marian Diamond a découvert que le jeu affecte à la fois la taille du cerveau et son fonctionnement. Par conséquent, les sujets adultes exposés à des environnements plus enrichis et plus ludiques ont pu développer de nouvelles cellules nerveuses dans le gyrus denté, la zone du cerveau qui s’occupe du traitement de la mémoire.

3. Le jeu vous rend plus motivé

" width=

Dans le European Journal of Humour Research, le professeur de psychologie René Proyer a trouvé que les adultes joueurs éprouvent une plus grande satisfaction de vivre, ce qui augmente leur motivation pour accomplir des tâches. Dans son livre Beyond Boredom and Anxiety : The Experience of Play in Work and Games, le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi a constaté que le même type de concentration qui a lieu lors des jeux peut également se produire dans le travail, ce qui amène les gens à oublier le temps qui passe ou les récompenses promises pour faire du processus de travail la récompense qui compte vraiment.

4. Le jeu augmente la satisfaction au travail

" width=

Dans l’International Journal of Technology Management, l’experte en politique de santé Ping Yu et son équipe ont mené une étude auprès d’environ 1 500 professionnels taïwanais, révélant que l’envie de jouer était positivement liée à la satisfaction et au rendement au travail.

5. Le jeu vous rend plus innovant

" width=

Stuart Brown fait valoir que le jeu doit être votre initiative d’entreprise principale parce qu’il « améliore la capacité d’innover, de s’adapter et de maîtriser les circonstances changeantes. Ce n’est pas seulement un moyen de s’évader. Il peut nous aider à intégrer et à concilier des circonstances difficiles ou contradictoires. » C’est crucial lorsqu’il s’agit de faire face à la nature imprévisible de nombreux emplois. Un esprit joueur est plus susceptible de franchir tous les obstacles d’un travail et de trouver des solutions novatrices.

6. Le jeu réduit le stress

" width=

Dans la revue Leisure Sciences, les chercheurs Cale Magnuson et Lynn Barnett ont découvert que les adultes joueurs disent être moins stressés et possèdent de meilleures capacités d’adaptation. Selon leur recherche, « les personnes joueuses, bien qu’elles ne soient pas nécessairement soumises à moins de facteurs de stress, peuvent avoir une perspective différente au cours du processus d’évaluation initiale. Cela peut permettre à des personnes joueuses de considérer un événement jugé stressant par leurs pairs moins joueurs comme quelque chose de moins impressionnant, et donc comme beaucoup moins stressant. »

Gardez à l’esprit que tous les adultes ne jouent pas de la même façon. Dans la revue académique Personality and Individual Differences, Proyer a décrit les quatre types d’adultes joueurs : ceux qui semblent joueurs, ceux qui sont joyeux et insouciants, ceux qui préfèrent jouer avec les pensées et les idées, et ceux qui sont plus fantaisistes et amusés par les petites choses du quotidien.

Intégrer le jeu dans le quotidien

Le jeu est tout aussi important pour notre bien-être qu’une alimentation équilibrée, l’exercice et une bonne nuit de sommeil. Dans son exposé TED sur l’importance du jeu, Brown a dit : « le contraire du jeu n’est pas le travail, c’est la dépression ». Une vie sans jeu peut mener à l’amertume, la rigidité et la victimisation. Cela signifie que le jeu, tout comme le sommeil, n’est pas réservé aux vacances, il doit faire partie de notre quotidien !

La bonne nouvelle est que le jeu peut se trouver n’importe où, y compris au bureau. Les caractéristiques du jeu sont souvent l’amusement, la spontanéité et l’interactivité. Cela peut facilement être accompli avec un jeu rapide sur votre téléphone entre deux réunions, en participant à une compétition de fitness avec vos collègues, en faisant une partie de football avec des amis au déjeuner, ou même en s’imposant un défi comme terminer une tâche de routine en un temps record. Pour plus d’idées pour intégrer le jeu au bureau, consultez nos articles sur les jeux pour enfants qui améliorent la vie professionnelle et les activités pour encourager l’innovation.

Après le travail, passez un peu de temps à faire quelque chose d’amusant comme jouer d’un instrument, lire un livre, faire des mots croisés ou travailler sur un projet parallèle. Gardez à l’esprit votre type de personnalité pour trouver le style de jeu qui recharge vos batteries ; si vous préférez les casse-têtes, les sports extrêmes ne sont peut-être pas pour vous.