5 signes qui prouvent que Noël est fini
Dossiers

5 signes qui prouvent que Noël est fini

Les vacances de Noël, on les prépare pendant des semaines, on les savoure deux jours, et avant même que l’on s’en rende compte, elles sont déjà finies. Les membres de la famille rentrent chez eux et il est temps pour les enfants de reprendre l’école, d’autres organisent déjà leurs prochaines vacances. Alors, quels sont les signes que les fêtes sont finies ?

La galette des rois prend la place des guirlandes et des chocolats. En grande surface comme chez le boulanger, les décorations de Noël et le papier cadeau ont fait place aux couronnes en papiers et à la frangipane. Allons, ne déprimez pas, une fête peut en cacher une autre, bientôt ce sera la Saint Valentin….

Les sapins ont disparu. Au bureau, à la maison, à l’école, on a tous eu notre dose annuelle d’aiguilles de pin et on doit récupérer l’espace occupé par les sapins pour y ranger les cadeaux supplémentaires. Les employés municipaux ont même rangé les jolies lumières de Noël. Maintenant, c’est juste l’hiver.

Tout le monde compte les calories, les balances sont en promotion et les salles de sport ne désemplissent pas. Même vos collègues boudent les chocolats, confiseries et autres marrons glacés que vous aviez amenés au bureau dans l’espoir de vous en débarrasser. C’est bien gentil de vivre de chocolat et d’apéritifs pendant quinze jours, mais tout d’un coup, le printemps parait moins loin….

Tout le monde se souhaite la bonne année, bonne santé, même la boulangère et les filles du service comptabilité à qui vous n’adressez jamais la parole. Les cartes de vœux commencent à remplir la boite aux lettres. Et puisqu’on en parle, vous avez préparé les vôtres ?

Les soldes font la une des catalogues et remplissent les vitrines. Les magasins cherchent à écouler ce qui reste de leurs stocks à grands coups de moins cinquante pourcent par-ci et de deux pour le prix d’un par là. Et pourtant, tout le monde subit les conséquences des dépenses de Noël et cherche à limiter ses dépenses – avec plus ou moins de succès. Après tout, c’est vraiment une bonne affaire, non ?

Tout le monde a un rhume ou la gastro. En décembre, si on est malade, c’est qu’on a trop fait la fête. En janvier, on a trop abusé pendant les fêtes, cela donne une bonne excuse pour aller faire du sport….

Cette fois c’est sûr, les fêtes de fin d’année sont bel et bien terminées… jusqu’à l’année prochaine !